POLITIQUE

Charleroi Airport : la nomination de Gilles Samyn viole le décret wallon

La nomination de Gilles Samyn viole le décret wallon sur les administrateurs nommés par le gouvernementBELGA

La nomination de Gilles Samyn comme administrateur indépendant n’est pas conforme au décret wallon du 12 février 2014. Le texte limite l’âge des administrateurs à 70 ans. Or, l’ancien homme de confiance d’Albert Frère a plus de que 70 ans. Le ministre Crucke (MR) veut changer le décret.

Couac au principe de la bonne gouvernance à BSCA, société gestionnaire de l’aéroport de Charleroi. Selon nos informations, la nomination de Gilles Samyn, en tant qu’administrateur indépendant de l’aéroport carolo viole le décret wallon du 12 février 2014 relatif au statut de l’administrateur public. En effet, l’article 4 du décret stipule que « préalablement à la nomination ou à la proposition de nomination, le Gouvernement vérifie que le candidat n’a pas atteint l’âge de 70 ans au moment de sa désignation ». Mais après vérification, il se fait que le nouvel administrateur indépendant de BSCA, ancien homme de confiance de l'homme d’affaires carolo, feu Albert Frère, est né le 2 janvier 1950. Il avait donc plus de 70 ans au moment où le Gouvernement wallon l’a désigné sur proposition du ministre régional des Aéroports, Jean-Luc Crucke (MR).

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.