INDISCRETIONS

Liège Airport: tournage d’une série sur les attentats du 22 mars 2016 dans le terminal

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Depuis quelques jours et jusqu’à ce jeudi soir, le terminal passager de l’aéroport de Liège campe le rôle de son homologue bruxellois dans une série européenne en 6 épisodes inspirée des attentats de Bruxelles du 22 mars 2016. Son nom: “Lost Luggage”. Il s’agit d’un drame psychologique coproduite par la chaîne flamande Eén (VRT), Arte et par De Mensen. Mardi, sur le tarmac, proche du terminal, on s’affairait. Le tournage était en cours à l’intérieur. Brasserie ouverte, mouvements de foule, bagages, près de 200 figurants près à faire semblant de partir en vacances…Sur le coup, c’était presque enviable…

Diffusion prévue l’an prochain.

Le pitch? “Dix jours après les attentats dévastateurs de Bruxelles-National, Samira Laroussa (Lara Chedraoui), une policière aguerrie d’origine marocaine, est chargée de restituer tous les bagages et les effets personnels qui ont été abandonnés dans le hall des départs de  Zaventem le jour du drame. Chaque nouvelle rencontre avec une victime ou un proche  va bousculer Samira, qui, sous son air inébranlable, se sent pourtant incapable d’affronter ce drame et les affres de son propre trauma. Malgré cela, elle continue à vouloir venir en aide à tout le monde. “  Voilà pour l’histoire.

 

A la manoeuvre, des vedettes du cinéma en Flandre. Le scénario est signé par Tiny Bertels, Charles De Weerdt et Mathias Claeys en collaboration avec Michel Sabbe, Paul Piedfort et Edith Huybreghts. Sur le tournage passé quasi incognito entre le centre de testing et celui de vaccination et les mouvements de fret, il se chuchote qu’il s’agira d’une histoire intime, le récit du drame tourné  sous l’angle non pas du sang, mais plutôt sous celui de l’espoir, de l’émotion, de la douleur aussi traitée avec humilité. Une histoire de belles personnes, pour ne pas oublier.

Une série qui devrait marquer les esprits à plus d’un titre. Nous en tout cas, on est resté discret même si on aurait pu jouer les figurants. Le tournage en Belgique se poursuivra ailleurs jusqu’en juin.

 

 

 

 

 


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •