Société

Levée des conditions de libération de Stéphane Moreau et Cie

L'ancien CEO de Nethys, Stéphane Moreau. Crédit photo: bePress Photo Agency

Après avoir prolongé leurs conditions de libération de trois mois supplémentaires en avril, le juge d’instruction Frédéric Frenay a levé les entraves à la liberté de Stéphane Moreau, Pol Heyse, Pierre Meyers, Diego Aquilina et de François Fornieri. Il en est de même pour Bénédicte Bayer et de Jacques Tison. Les différents protagonistes restent inculpés pour les faits qui leur sont reprochés, principalement des abus de biens sociaux ou de détournement dans le cadre des indemnités de rétention liées au dossier Nethys. Mais ils peuvent désormais se parler et quitter le pays sans avoir à demander l’autorisation du juge. L’enquête pénale se poursuit, mais les auditions sont, pour l’instant, quasiment clôturées.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.