ECONOMIE

VOO : inquiétude des travailleurs pour leur emploi

BELGA

Par la voix de leur syndicat, CNE, les employés de l’opérateur Télécom VOO reprochent aux dirigeants de la maison-mère (Nethys) de ne pas garantir l’emploi de chaque membre du personnel. Ils rappellent que près de 1.000 emplois répartis à Liège, Charleroi et à Bruxelles sont concernés par les négociations sur la cession de la filiale de l’intercommunale Nethys. La direction de celle-ci tente de rassurer le personnel.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.