TERRORISME

Radicalisation : « on n’a pas tiré les leçons des événements »

D.R.

Loin de disparaître, le terrorisme a évolué ces dernières années. Il s’est adapté aux changements géopolitiques et aux réseaux sociaux. Le suivi de l’islam radical par les services de renseignements européens et la sûreté de l’Etat tâtonne. Les établissements pénitentiaires constituent aussi des lieux propices à l’enrôlement par des prosélytes de l’extrémisme terroriste. Pour endiguer le phénomène, plusieurs mesures ont été prises ces dernières années, sans grand succès, dont un régime De-radex proche de l’isolement. La société agit-elle plus de manière réactive que de manière préventive ? Notre entretien avec maître Alexandre Wilmotte. L’avocat hutois a plus de 50 cours d’assises à son actif. Il est aussi l’avocat de plusieurs parties civiles dans le procès de la tuerie de la place Saint-Lambert, à Liège.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.