SOCIETE

Une victime de l’Eglise catholique témoigne : « un abus sexuel, c’est un meurtre ! »

travnikovstudio

Deux ans et demi après la création de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l'Église (CIASE), son président Jean-Marc Sauvé, ancien vice-président du Conseil d’Etat, a remis son rapport le 5 octobre dernier. Missionnée en novembre 2018, par la Conférence des évêques de France (CEF) et par la Conférence des religieux et religieuses de France (CORREF), la commission a enquêté de manière indépendante afin d’évaluer les viols commis sur mineurs dans l’Église catholique depuis 1950. Thierry (50 ans) a été, enfant, la proie d’un religieux. Il nous confie son chemin de croix, la guérison impossible et ses attentes au regard de l’institution.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.