FRANCE/ECONOMIE

La vente de VOO retardée par le départ du patron du groupe Orange?

AFP

La Cour d’appel de Paris a condamné Stéphane Richard à une peine d’un an de prison avec sursis et 50.000 euros d’amende dans « l’affaire Tapie » liée à la vente d’Adidas au Crédit Lyonnais. Il est reconnu coupable de complicité de détournement de fonds publics. Le PDG du groupe Orange se pourvoit en cassation pour contester la décision, mais a annoncé sa démission pour fin janvier 2022 au plus tard. Or, Nethys a choisi Orange pour racheter sa filiale Télécom VOO. Il semble que la démission du PDG pourrait, à tout le moins, retarder l’opération du câblo-opérateur wallon.        

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.