COVID-19

Crise sanitaire : Les ambulanciers montent au créneau pour leur statut

La pandémie a mis à rude épreuve le travail des ambulanciers. Dans ce contexte de crise, le métier s’est transformé. Ambulanciers professionnels et volontaires sont aussi devenus des ambulanciers Covid-19. Comme pour le personnel soignant, ces équipes de premières lignes ont été politiquement remerciées. Elles estiment toutefois que les problèmes structurels du secteur ambulancier qui existaient déjà avant la crise sanitaire n'ont pas été abordés, comme nous l' explique Laurent Degimbre, le porte-parole francophone de l’Union des Ambulanciers. Un courrier vient d’être adressé au ministre de la Santé, Franck Vandenbroucke.

La crise sanitaire a montré que ces intervenants de premières lignes sont un maillon important de la chaîne de soins et un trait d’union vital entre le 112 et les urgences. Mais, la pandémie a bouleversé les pratiques, les cadences et parfois le moral des ambulanciers. L'Union des Ambulanciers est une association professionnelle qui regroupe, sur l’ensemble du territoire, plus d'un millier de membres affiliés en tant que paramédicaux. Par un courrier adressé au ministre de la Santé, Franck Vandenbroucke, ils demandent à ce qu’un certain nombre de questions soient impérativement traitées en 2022, afin de préserver le bien-être des ambulanciers, mais aussi la qualité de leur service auprès des patients.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.