POLITIQUE

Jean-Luc Crucke, confidence pour confidence: « Je ne suis pas fâché avec Georges-Louis Bouchez »

BELGA

Dans quelques jours, le ministre Jean-Luc Crucke cèdera la place à Adrien Dolimont. « Sans regret, sans rancune», selon les mots de l’actuel ministre wallon du Budget, des Finances, des Infrastructures Sportives et des Aéroports. L’homme est candidat MR pour rejoindre la Cour Constitutionnelle, une institution pour laquelle Jean-Luc Crucke a toujours eu une petite préférence, confie-t-il.

L-POST: Jean-Luc Crucke, comment allez-vous ?

Bien, je vais bien, merci. C’est une page politique qui se tourne, une tranche de vie aussi. Je suis serein et en accord avec moi-même, cela n’a pas de prix. Mon départ a été mûrement réfléchi;  il correspond à un effet papillon lié à une annonce faite préalablement. Je pars sans rancune et sans regret.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.