ECONOMIE

Bastogne: l’abattoir repris ambitionne de devenir un pôle agro-alimentaire d’excellence wallon

AFP

Déclaré en faillite et à l’arrêt depuis 2019, l’abattoir de Bastogne (ex Qualibeef et Veviba) d’une superficie de plus de 6 hectares a enfin trouvé repreneurs.  Au terme de plusieurs mois de négociations, Idelux a accepté l’offre ferme émanant du binôme formé par les abattoirs Pegri, groupe PEMA de Saint-Vith et Bernard Gotta SA & Viande de Liège SA. Ensemble, les repreneurs ambitionnent de développer, au départ de Bastogne, un pôle agro-alimentaire d’excellence en Wallonie. La reprise des activités sur le site ne devrait pas avoir lieu avant le début de l’année prochaine.

Reprise enthousiasmante

Le site de l’abattoir de Bastogne, ce sont des bâtiments sur plus 17.500 mètres carrés et une superficie de plus de 6 ha. Déclaré en faillite fin 2019, l’annonce d’une reprise est une aubaine pour l’abattoir luxembourgeois et l’emploi dans la région.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.