LOISIRS

Little Guest, le spécialiste des vacances de luxe en famille, veut accélérer sa croissance

Augmentation de capital en vue pour l'organisateur des vacances de luxe en famille, Little Guest. Crédit: Jérôme MONDIERE

Ayant fait preuve de créativité pour garder le lien avec ses clients pendant la crise du Covid-19, Little Guest récolte les fruits de ses actions à destination de sa clientèle. La société, basée à Bruxelles, qui propose des vacances de luxe accessibles via des réservations en ligne, a enregistré un chiffre d’affaires de 6,8 millions d’euros en 2021, en progression de plus de 240% par rapport à 2019 (2,8 millions d’euros).  Elle affiche désormais près de 350 hôtels affiliés, majoritairement indépendants dans son réseau, et réalise un chiffre d’affaires de plus d’un million d’euros par mois en ce début de 2022. Ses dirigeants veulent réaliser une augmentation de capital de série A autour de 10 millions d’euros pour accélérer sa croissance et répondre à la demande qui explose.

La levée des mesures anti-Covid-19, notamment l’interdiction de voyager, a relancé le secteur des agences de voyages, mais celles-ci ne sont pas toutes logées à la même enseigne. La crise sanitaire  a profondément changé les habitudes des consommateurs et revigoré les acteurs qui ont misé sur le digital. C’est le cas de Little Guest, l’organisateur de vacances de luxe pour les familles, basé à Bruxelles. Certes, les mesures anti-Covid-19 ont ralenti le développement de ses activités, mais ses dirigeants ont fait preuve de créativité durant la crise sanitaire et leurs efforts ont payé. « Tout d’abord, durant le confinement, nous avons été présents aux côtés de nos clients. Nous avons enregistré plus d’1,5 million d’annulations, nous avons appelé tous nos clients un par un pour les rassurer sur les remboursements et leur avons proposé différentes activités à réaliser en famille à la maison. Nous avons par exemple organisé des cours de yoga, de cuisine ou de bricolage par visioconférence, lesquels ont eu beaucoup de succès. Le 20 décembre 2020, alors que nous étions tous à nouveau confinés, nous avons offert aux enfants de nos clients 10 minutes de rencontre avec le père Noël par Zoom. C’était très émouvant  », nous a confié Jérôme Stefanski, fondateur et CEO de Little Guest.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.