Culture

“Derrière le rideau”, un régal de premier roman signé Elodie Christophe

Si vous êtes adepte de nouveau roman, de premier roman et d'ouvrage qui nous font du bien, alors il faut lire « Derrière le rideau », le tout premier roman d'Elodie Christophe.  « Derrière le rideau » est de ces romans feel good ancré dans le réel et teinté d’un soupçon d’érotisme.  C'est une histoire d'amour aussi, de combats et de défis personnels, l'histoire aussi d'une pâtisserie. C’est une histoire tout simplement qui fait du bien, qui invite à l’évasion, qui sublime le plaisir à travers une écriture agréable et  gourmande.

Une femme, un homme, une pâtisserie

A 31 ans, l’autrice, Élodie Christophe, publie ce roman après deux ans et demi d’écriture. Journaliste en presse écrite de formation, cette esneutoise, originaire de Vielsalm, aligne les mots sur son clavier aussi bien dans sa vie privée que dans sa vie professionnelle, offrant ses services d’entrepreneuse indépendante dans le secteur de la rédaction et de la communication.

Une plume, un voyage

On aime le style, le décor, Starsbourg, parce que, qui sait?, ce livre pourrait séduire le marché français, selon les dires de l'auteur qui entend bien voir plus loin, déjà. Et pourquoi pas? Ce livre à tout pour plaire et une chute qui laisse entrevoir une suite possible. Pour l'heure, « Derrière le rideau », entame sa vie, en montage alterné et on a beaucoup apprécié

Le pitch:
Éléonore n’en a aucune idée. Mais le lecteur du roman, lui, il sait. Chapitre après chapitre, il suit les rencontres hasardeuses dans les rues de Strasbourg entre Éléonore, pâtissière et Baptiste, un client effronté qui veut la conquérir coûte que coûte et qui habite, en face de la pâtisserie, tout juste là, derrière le rideau. La jeune femme revient à Strasbourg suite au décès de sa mère, Baptiste vit une autre histoire difficile.  En alternance, les chapitres nous livrent le quotidien et les points de vue d’Éléonore et Baptiste. Ils nous dévoilent leurs rêves, leurs craintes, leurs émotions et, surtout, leurs désirs. La rencontre de ces deux âmes pourrait bien bouleverser leur parcours respectif.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.

Recent Posts

  • Société

Rouges de honte

Que dire aux lendemains d’une énième piètre prestation de notre équipe nationale de football, la…

8 heures ago
  • Economie

La banque NewB se dit prête à accueillir de nouveaux clients dès ce lundi 28 novembre

En concertation avec l’administrateur provisoire désigné, Michel De Wolf, les dirigeants de la banque éthique,…

12 heures ago
  • Société

Mondial 2022 au Qatar : la victoire du Maroc face à la Belgique ternie par des casseurs

Malgré la victoire du Maroc face à la Belgique lors du deuxième match de poule…

14 heures ago
  • Société

Des voitures Ford aux trains miniatures, l’aventure belge du passionné Guido Olaerts

Le plus grand détaillant de trains miniatures du Benelux se trouve en Belgique, dans la…

19 heures ago
  • Economie

(Info L-Post) Brussels Airport : la communauté aéroportuaire et le Voka étrillent la note de politique générale du ministre Gilkinet

Brussels Airport Company (BAC), la société de gestion, ainsi que les compagnies aériennes et le…

1 jour ago
  • Culture

Les Prix littéraires 2022 de la Fédération Wallonie-Bruxelles sont connus

Alors que s’achève doucement l’opération Lisez-vous le Belge, les Prix littéraires de la Fédération Wallonie-Bruxelles…

1 jour ago