INDISCRETIONS

Le 15 août, à Liège, les potales médiévales sont aussi à la fête

Le 15 août approche et avec lui son lot de festivités en tout genre, principalement en région liégeoise et hutoise. C'est aussi à cette occasion que sont mises à l'honneur, un petit quelque chose de notre patrimoine et jalousement protégé par les amateurs de folklore et de tradition. Il s'agit des potales à savoir ces petites niches contenant, le plus souvent, une statuette de la Vierge Marie ou d’un saint protecteur. Répandue en Wallonie et en Picardie, la potale (originaire de pote, en wallon, signifiant petit trou), terme souvent considéré comme un belgicisme, désigne une cavité laissé intentionnellement dans un mur, en façade, au-dessus d'un linteau de porte ou à l'angle d'un bâtiment. A Liège, le quartier d’Outremeuse en regorge de nombreuses. En circulant dans le vieux quartier entortillé de vieilles ruelles, levez donc les yeux. La plupart de ces objets de dévotion d'antan remontent au Moyen Âge. Chaque matin du 15 août, le comité organisateur des festivités leur rend visite et les fleuri. Une tradition qui perdure.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.