UNIVERSITES

La VUB orpheline de son recteur honoraire Paul De Knop

Dieter Telemans

La Vrije Universiteit Brussel est orpheline de son recteur honoraire Paul De Knop décédé ce 4 août à l’âge de 67 ans. Le professeur Paul De Knop avait été recteur de la Vrije Universiteit Brussel, à laquelle l'UZ Brussel est également affiliée, de 2008 à 2016. En succédant à Benjamin Van Camp, Paul De Knop s’était  résolument engagé à protéger l'indépendance de la VUB et était parvenu à assainir, réformer et professionnaliser l'université à tous les niveaux, avec un plan stratégique général ambitieux pour chacun de ses deux mandats. Il avait aussi toujours vivement milité et défendu un rapprochement entre les deux universités soeurs  bruxelloises VUB et ULB. Il y est aussi parvenu. L'homme laisse une communauté en deuil.

Au cours de ses huit années en tant que recteur, Paul De Knop a réalisé de nombreux projets, tels qu'un nouveau statut organique, une nouvelle cellule de collecte de fonds, un nouveau modèle d'allocation, un nouveau vice-rectorat pour l'Innovation et la Valorisation et un programme d'investissement ambitieux qui a abouti à la plus grande expansion du campus depuis les années 1970.

« Nous ne perdons pas seulement une icône de la VUB, qui a énormément élevé l'université au niveau administratif, financier et académique. On perd aussi une forte personnalité avec un grand cœur chaleureux. La VUB doit beaucoup à Paul. Sa vivacité d'esprit, son dynamisme, sa polyvalence. Toujours engagé à la VUB, même après son rectorat et pendant sa maladie. Il va énormément nous manquer » commente Karsten De Clerck, président du conseil d'administration de l’alma mater.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.