COVID-19

Faut-il craindre l’hiver? L’UE dit se préparer…

BELGA

Oserait-on imaginer que c’est reparti pour un tour ? La Commission  européenne vient de proposer aux états membres des mesures concrètes afin de se prémunir et éviter une augmentation soudaine des cas de Covid-19  qui pourraient apparaitre à l’automne/hiver prochains. Parmi celles-ci, on retrouve l'urgence de mettre en place des stratégies et des structures nécessaires, y compris pour la vaccination et la surveillance contre le covid-19, afin de réagir rapidement et durablement aux futures épidémies possibles. L'objectif principal des actions proposées serait d’accroître le recours aux vaccins, y compris les vaccins adaptés et nouveaux, et de veiller à ce que tous les citoyens soient bien protégés. Mais deux ans et demi après le début de la pandémie,  et après plus de six mois d'une vie redevenue, oserait-on dire "normale",  les Européens joueront-t-il  encore le jeu?  

La vague estivale limitée du Covid, stimulée par Omicron BA.4 et BA.5, a montré, selon l’Europe, que la pandémie serait bel et bien encore là, tapi dans l’ombre. Tous les États membres ont levé la plupart des restrictions et leurs populations connaissent une lassitude face à la pandémie, ce qui pourrait entraîner des changements de comportement.

Le come back des vaccins

La Commission entend réclamer auprès des états d’améliorer la couverture vaccinale du schéma de primovaccination et de la première dose de rappel parmi les personnes éligibles. Cela revêt une importance particulière pour les groupes de population exposés à un risque plus élevé de maladie grave et pour les pays où les taux de vaccination sont plus faibles.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.