SANTE

De la mariée idéale au partenaire décrié, Medista sauve la nouvelle campagne de vaccination

Depuis des mois, on l’annonçait. La nouvelle campagne de vaccination commence ce lundi 12 septembre. Les personnes de 65 ans et plus, les immunodéprimés, le personnel des maisons de repos et celui du secteur de la santé sont invités à se faire vacciner. Ensuite, la campagne visera le reste des Belges. Pour cette deuxième vague, la stratégie sera différente au nord et au sud du pays. En Wallonie, seuls les habitants de plus de 50 ans recevront une invitation personnelle. À Bruxelles, une invitation sera envoyée uniquement aux plus de 65 ans. Mais qui dit vaccination, dit approvisionnement. Depuis le début de la crise Covid, c’est Medista, qui gère le stock stratégique de médicaments, de vaccins et de dispositifs médicaux. Mise sur la touche par le ministre de la santé, Franck Vandenbroucke, la société de services pharmaceutiques est en conflit ouvert avec le SPF Santé publique depuis. Coup de théâtre, alors que la société Movianto est le nouvel attributaire du marché, face à son incapacité à mener à bien la mission confiée, c’est Medista qui sauve le démarrage de la campagne.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.