ECONOMIE

54 % de nos managers prêts à proposer une semaine de travail réduite

La flexibilité au travail, l'avenir du monde de l'emploi? Robert Half, première et la plus grande agence de recrutement spécialisée au monde, dévoile ce mardi son Guide des Salaires 2023. L’agence a mené en juin dernier une enquête en ligne auprès de 1 800 managers de Belgique, des Pays-Bas, de France, du Royaume-Uni, d’Allemagne et du Brésil.  Il en ressort notamment que 54 % des cadres supérieurs belges sont ouverts à l'idée d’offrir une semaine de travail réduite, point qui figure dans la réforme du marché du travail, d’ici 2023. Ils visent ainsi à répondre à la demande grandissante de flexibilité des candidats qui ne peuvent plus être séduits uniquement par des horaires flottants et le télétravail.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.