SOCIETE

Watermael-Boitsfort : un garage désaffecté bientôt transformé en mosquée indigne

Un garage inoccupé réhabilité en mosquée ? C’est le projet porté par le Centre éducatif et culturel la Paix (CECP), l’ASBL à l'initiative de la demande de permis d'urbanisme au 101 Dries, l’adresse de son siège social sur le territoire de la commune de Watermael-Boitsfort. Les riverains sont interpellés par la manière de procéder dans ce dossier, une « promesse électorale », manifestement en cours depuis 2018. Ils regrettent aussi une implantation inappropriée, notamment pour des raisons de mobilité, et redoutent un trafic important susceptible de venir perturber la quiétude du voisinage. Le gabarit du projet ne semble, en outre, ne pas correspondre au Règlement régional d’urbanisme et l’Asbl est peu transparente sur ses intentions. Enfin, la communication des autorités communales est également pointée du doigt comme étant sibylline. L’enquête publique s’est clôturée discrètement ce 3 octobre. Une commission de concertation se tiendra le 25 octobre prochain. Les dés sont-ils déjà pipés ? Nous avons mené l’enquête.

L'ASBL à l'initiative de la demande de permis d'urbanisme au Dries 101, a été constituée en 2014. En 2015, son siège social se trouvait à Ixelles, chaussée de Boondael 548. En juillet de la même année une demande de permis d'urbanisme est déposée pour changer l'affectation du rez-de-chaussée en « centre éducatif et culturel de proximité » (PU/570437). Cette demande de permis d'urbanisme est alors refusée. L’Asbl, qui a d’abord aussi essayé de développer son projet à Uccle, Bourdon 100, se transfère alors sur la commune de Watermael-Boitsfort.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.