BANDE DESSINEE

“Asterix amon les Bèljes”, le premier Astérix en wallon sort cette semaine

LIEGE. C'est au village de Noël de Liège, qui ouvre ce week-end, que vous pourrez découvrir, en première mondiale, le premier album d'Astérix en wallon liégeois intitulé Astérix amon lès Bèljes. Cette singularité est une fois de plus signée Noir Dessin Production, la maison d'édition plus wallonne que liégeoise, emmenée par Michel Elsdorf, quant à l'adaptation en wallon dans le texte, nous la devons au sémillant auteur, spécialiste du wallon Paul-Henri Thomsin. Tiré à 3 500 exemplaires, Astérix chez les Belges, un rien revu, un rien adapté donne notamment à voir  (et à entendre) une légion romaine marchant au pas sur un air joyeux « Foû dès rayes » ( Hors des rails), hymne déjà populaire qui fait allusion à l'abracadabrantesque chantier du lancinant tram naissant tout doucement en la cité. Vous me suivez ? De la lecture, de l'humour, de la culture et du patrimoine populaire en perspective, idéal comme cadeau, pas cher, sous le sapin.

Pourquoi avoir eu envie de sortir cet album ? « Pour être les premiers (rires). C’est le premier Astérix en wallon, il en existe en d’autres langues, évidemment, mais c’est le premier album d’Astérix adapté en wallon. Ensuite, plus sérieusement, parce que nous avons déjà adapté un Pierre Tombal en wallon, puis un Gaston, et un album des Schtroumpfs notamment en bruxellois, et que nous voulions tenter l’aventure avec Astérix et continuer à donner du plaisir aux gens à lire en wallon, à entretenir le wallon et aux plus jeunes à le découvrir autrement à travers une bande dessinée connue comme celle d'Astérix », explique Michel Elsdorf, l’éditeur, à la tête de Noir Dessin Production.
« Oui, car contrairement à ceux qui en doutent encore, la BD a aussi un aspect éducatif. Au départ, nous aurions voulu titré l’album Astérix chez les Wallons mais nous n’avons pas obtenu les autorisations », poursuit-il spécifiant que certains albums en wallon ont également été publiés en wallon namurois.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.