POLITIQUE

Le Bruxellois François De Smet, réélu à la présidence de Défi pour 4 ans

François De Smet réélu à la présidence de Défi pour 4 ans. Il va devoir unir le parti, en proie à des critiques en interne. BELGA

Le président sortant, François De Smet (45 ans), a été reconduit, dimanche 4 décembre, à la tête du parti, Défi, pour les 4 prochaines années recueillant au passage, 59% des voix contre 41% pour son challenger, Michaël Vossaert (36 ans), chef de groupe Défi au Parlement bruxellois. Le nouveau président va devoir rassembler ses troupes en vue des élections de 2024, car des critiques se font entendre au sein du parti. « S’il y a d’autres candidats, (…), ça veut aussi dire qu’il y a l’une ou l’autre chose qui doivent être améliorées », nous avait-il confié dans une récente interview publiée ce week-end sur L-Post. En 2019, il avait été élu pour la première fois avec 62,3% des voix face à trois autres candidats, le Bruxellois, Christophe Magdalijns (51 ans) et les Wallons, Jean-Claude Cremer (76 ans) et Julie Leclercq (34 ans). Le nouveau président est conscient du travail à abattre. « A partir de cet instant, fédérons toutes les énergies pour offrir aux Wallons, aux Bruxellois, aux francophones mais aussi à tout notre pays l’alternative qu’ils méritent », a-t-il déclaré à l’issue du suffrage interne dimanche. Les fédérations régionales de Défi ont changé de présidents. Fabian Maingain, le fils de l'ancien président, Olivier Maingain, est élu à la présidence de Défi à Bruxelles.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.