SOCIETE

La 5ème Journée Internationale de l’éducation, c’est aujourd’hui

Le 24 janvier 2019, le monde célébrait pour la toute première fois la Journée internationale de l’éducation, proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 2018 afin de mettre en lumière le rôle de l’éducation pour la paix et le développement. Ce 24 janvier 2023 consacrera la 5ème édition. Aujourd’hui, 244 millions d’enfants et de jeunes, dans le monde, ne vont toujours pas à l’école et 771 millions d’adultes ne maîtrisent pas les compétences de base en alphabétisation. Ceci constitue une atteinte à leur droit à l’éducation qui est inacceptable. Il est temps de transformer l’éducation. L’UNESCO voudrait dédier cette cinquième Journée internationale à toutes les filles et femmes qui, en Afghanistan, sont privées de leur droit d’apprendre, d’étudier et d’enseigner. Il s’agit d’une atteinte profonde à la dignité humaine et au droit fondamental à l’éducation, que l’UNESCO condamne. Il est temps de transformer les engagements mondiaux en faveur de l'apprentissage en actions concrètes.

En cette 5ème édition de la Journée Internationale de l’éducation, l’UNESCO appelle les pays à renforcer leur engagement politique en faveur de l'éducation en tant que force d'inclusion propice à la réalisation de tous les objectifs de développement durable. Sans une éducation inclusive et équitable de qualité et des opportunités tout au long de la vie pour tous, les pays ne parviendront pas à réaliser l’égalité des genres et à briser le cycle de la pauvreté qui laisse de côté des millions d’enfants, de jeunes et d’adultes.

unesco

Investir dans l’humain, faire de l'éducation, une priorité

La cinquième Journée internationale de l’éducation a pour thème “Investir dans l’humain, faire de l'éducation, une priorité”. S’appuyant sur la dynamique mondiale impulsée par le Sommet des Nations Unies sur la transformation de l'éducation en septembre 2022 (le Sommet sur la Transformation de l’Education (TES)), cette Journée appelle cette année à soutenir la mobilisation politique autour de l’éducation et à tracer la voie à suivre pour traduire en actions les engagements et les initiatives lancées au niveau mondial.
L’éducation doit être la priorité pour accélérer les progrès vers la réalisation des Objectifs de développement durable, dans un contexte mondial de récession, d’inégalités croissantes et de crise climatique.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.