SANTE

Au CHU de Liège et à la Citadelle, Baby Detect permet de détecter 120 maladies précoces graves

Shutterstock

LIEGE. C’est une avancée majeure dans la détection précoce et le traitement des maladies génétiques graves chez l’enfant. Et c’est au Pr Laurent Servais (CHU-Citadelle) avec l’équipe du Centre de Référence des Maladies Neuromusculaires (CRMN) de la Citadelle et l’équipe du service de Génétique en collaboration avec l’ULiège, que l’on doit la mise au point du programme Baby Detect dont le 900ème a eu lieu hier. Ce dernier permet aujourd’hui la détection précoce de 120 maladies génétiques graves avant que les symptômes n’apparaissent et traitables dès la naissance et ce, en prélevant simplement quelques gouttes de sang dès la naissance. Le test ne coûte rien aux jeunes parents. Il est déjà proposé automatiquement et sans obligation à tous les parents dont l'enfant nait au CHR Citadelle de Liège et au CHU liégeois. Ce test est accessible sur demande au sein de toutes les maternités en Belgique francophone, en tout cas. 

L’objectif de Baby Detect est d’identifier des maladies génétiques traitables, précoces et sévères le plus tôt possible, afin d’initier le bon traitement au bon moment.
Jusqu’à présent, dans le cadre du programme officiel de dépistage néonatal prévu en Fédération Wallonie-Bruxelles, quelques gouttes de sang prélevées permettaient de dépister 19 maladies graves et traitables de l’enfant. Avec la mise en place du programme Baby Detect, les équipes du CHU Liège et de la Citadelle frappent fort et vont plus loin. A ce jour, seul un centre aux Etats Unis a initié un programme similaire l’an dernier.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.