MEDIAS

Enquête sur une suspicion de conflit d’intérêts entre Boris Johnson et le patron de la BBC

L'ancien Premier ministre, Boris Johnson a-t-il favorisé la nomination du président de la BBC, un ami, conseiller et donateur du parti conservateur? AFP

Une enquête sera ouverte sur la nomination du président de la BBC, Richard Sharp, à la suite de révélations de la presse selon lesquelles il aurait aidé l’ancien Premier ministre britannique, Boris Johnson, à obtenir un prêt. William Shawcross, le commissaire aux nominations publiques, a déclaré qu’il examinerait les circonstances ayant conduit à la nomination de Richard Sharp, alors que Boris Johnson était encore locataire du 10 Downing Street. L’intéressé est aussi un donateur du parti conservateur et a travaillé comme conseiller de l’actuel Premier ministre, Rishi Sunak. Détails croustillants du dossier analysés par notre correspondant à Londres. 

Des soucis en perspective pour président de la BBC, Richard Sharp. A la suite d’une demande de la secrétaire à la Culture du cabinet fantôme, Lucy Powell, William Shawcross, le commissaire aux nominations publiques, a déclaré qu’il examinerait les circonstances ayant conduit à sa nomination à la tête de la radio-télévision britannique, BBC. « Le rôle du commissaire est de superviser le processus de nominations publiques et de s’assurer que les nominations sont faites de manière équitable, ouverte et fondée sur le mérite. J’ai l’intention d’examiner ce concours pour m’assurer, ainsi que le public, que le processus s’est déroulé conformément au code de gouvernance du gouvernement pour les nominations publiques », a précisé William Shawcross.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.