Deux décennies de négociations politiques difficiles auront été nécessaires pour qu’il voit le jour. Le parquet européen (EPPO), la nouvelle instance destinée à lutter contre la fraude et la corruption affectant les fonds de l’UE, est officiellement entré en fonction le 1er juin 2021. L’une de ses missions est de surveiller l’usage des milliards d’euros du plan de relance distribués pour aider les pays-membres à faire face aux conséquences de la crise sanitaire. Et ses débuts sont prometteurs. Quelques mois seulement après sa création, la structure d’enquête a lancé de nombreuses investigations et permis le  placement en détention provisoire d’une ancienne ministre croate pour détournement de fonds. L'Union européenne dispose depuis longtemps d'un Office de lutte antifraude (OLAF), mais pour engager des poursuites pour fraude, il devait les transmettre aux Etats membres, qui finissaient généralement par les abandonner. Surgie pour la première fois en 1997, l’idée d’un procureur centralisé ayant le pouvoir de poursuivre directement a mis du temps à se concrétiser. Mais, après des années de discussion alimentées par la multiplication des scandales de corruption enterrés par des justices nationales, le procureur européen a enfin démarré son activité le 1er juin dernier. Il s’agit de Laura Codruta Kövesi (48 ans). Le symbole est fort : c’est une magistrate que le pouvoir de son pays, la Roumanie, avait limogée, alors qu’elle dirigeait le Parquet national anticorruption.

FRANCE. Depuis treize ans, Éric Zemmour a accumulé une dizaine de dossiers judiciaires contre lui. Certains se sont soldés par des condamnations définitives, d’autres sont toujours en cours. Le calendrier judiciaire pour 2022 est connu. Le candidat à l'élection présidentielle sera fixé sur son sort...

La Haute-Cour de Londres a annulé en appel le refus d'extrader vers les Etats-Unis le fondateur de WikiLeaks que Washington veut juger pour une fuite massive de documents. La justice britannique devra donc de nouveau statuer sur la demande d'extradition américaine. Cette décision est un coup de massue. Stella Moris (38), la compagne de Julian Assange (50) a annoncé qu’il aurait fait un AVC en prison. Son frère, Gabriel Shipton, craint quant à lui désormais pour sa vie. Pour d’aucuns, le lanceur d’alerte est aujourd’hui un héros qui dénonce les abus de pouvoir des Etats, pour d’autres, c’est un traître au service du renseignement russe. Le pape de Wikileaks est à tout le moins devenu le symbole de la liberté d’expression. Retour sur ce que Wikileaks a apporté au droit à l’information et à la protection des sources.

Le terrorisme n’a pas de frontières. Les extrémistes opèrent à l'échelle internationale, qu'ils diffusent une idéologie de droite violente ou qu'ils inspirent des attaques djihadistes sur les médias sociaux. Les citoyens européens le comprennent puisque les enquêtes Eurobaromètre montrent qu'ils placent le terrorisme parmi les principaux défis mondiaux. Depuis plusieurs années, les pays de l’UE coopèrent étroitement dans la lutte contre le terrorisme en anticipant les attaques terroristes, en coordonnant les efforts, en empêchant la radicalisation et en partageant les informations. Chaque année, Europol, l'Agence de l'UE pour la coopération des services répressifs, publie un rapport sur la situation et les tendances du terrorisme dans l'UE. En voici les chiffres pour 2020. D'après le rapport 2021, près de 2000 personnes ont été arrêtées dans les États membres de l'UE pour des soupçons d'infractions liées au terrorisme, ainsi que 739 autres au Royaume-Uni entre 2018 et 2020.