EDITO

Social : le jour d’après

BELGA

Le combat pour obtenir une revalorisation salariale au-delà du 0,4% actuellement sur la table a connu sa première mobilisation ce lundi dans un contexte sanitaire particulier. Les syndicats sont satisfaits de cette première journée d’action pour marquer le rapport de force face au banc patronal. Il est évident que les travailleurs doivent aussi récolter le fruit des performances de l’entreprise sous la forme notamment d’une augmentation de salaire.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.