TOURISME

L’appli Totemus a passer la barre symbolique de 100.000 visiteurs

LPOST
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Depuis son lancement le 3 juillet 2020, l’application Totemus a passé la barre symbolique des 100 000 participants cumulés, dont plus de 24 000 sur les 17 parcours disponibles en Province de Liège. En prime, 45 000 personnes se sont inscrites gratuitement sur l’appli. Aujourd’hui, Totemus leur propose 60 parcours de chasse au trésor partout en Wallonie et à Bruxelles, accessibles gratuitement 24h/24 et 7/7j  en français, néerlandais, allemand ou en anglais.  Ces parcours de balades connectées, à mi-chemin entre le jeu de piste et le géocaching, permettent aux publics de toutes les générations de redécouvrir les richesses du patrimoine tout en s’amusant.

A mi-chemin entre le jeu de piste et le géocaching, Totemus allie le sport, avec différents niveaux de balades, la culture, avec la mise en valeur des richesses et du savoir faire wallon, et l’aventure.

Hasard du calendrier, c’est durant la Journée mondiale du Tourisme, le 27 septembre dernier, que la barre symbolique des 100 000 participations a été franchie par l’application créée par Benjamin Pirson. Parmi elles, 24 000 personnes ont choisi de se rendre sur l’un des 17 parcours Totemus disponibles en Province de Liège : Seraing, Membach, Limbourg, Dison, Verviers, Hermalle-sous-Argenteau, Trois-Ponts, Theux, Spa, Huy, Meeffe, Hamoir, Modave, Liège, Malmédy, Coo et Stavelot.  Un chiffre qui place la Province de Liège en seconde place des parcours Totemus les plus fréquentés (juste derrière le Brabant wallon et ses 25 000 participations), témoignage de l’attrait touristique pour le territoire qui figure en première position des provinces couvertes par l’application (17 parcours disponibles, contre 11 pour le Brabant wallon).

Success story d’une appli

Depuis son lancement au début de l’été 2020, l’application Totemus a fait du chemin. Le concept de Chasses au Trésor connectées est parvenu à convaincre de nombreux Belges de (re)découvrir leur patrimoine et leurs paysages, smartphone à la main. À l’origine de ce projet, Benjamin Pirson, le concepteur n’avait pas imaginé que le public serait si nombreux à partir à l’aventure, sous la canicule ou sous la pluie, à la recherche des Totems.

Totemus? Il s’agit d’une application gratuite, disponible en quatre langues proposant des chasses au trésor permanentes dans toute la Wallonie et à Bruxelles. A mi-chemin entre le jeu de piste et le géocaching, Totemus allie le sport, avec différents niveaux de balades, la culture, avec la mise en valeur des richesses et du savoir faire wallon, et l’aventure. En famille ou entre amis, Totemus permet aux joueurs de toutes les générations de vivre une expérience originale et inoubliable sur le territoire exceptionnel de la Wallonie. Tout au long des différents parcours, les chasseurs sont appelés à résoudre des énigmes qui feront appel à leur sens de l’observation : trouver une date au pied d’une statue, compter le nombre de fenêtres d’un bâtiment, renseigner le nom d’une rue…
« Les chasses au trésor Totemus consistent à récolter des symboles afin de reconstituer les coordonnées GPS qui vous mèneront jusqu’à l’arrivée du parcours. Pour trouver ces symboles, vous devrez vous rendre aux endroits indiqués par l’application et répondre à une énigme pour obtenir les indications de la prochaine étape », explique Benjamin Pirson. Une fois toutes les énigmes résolues, vous pourrez atteindre l’arrivée du parcours et débloquer un nouveau Totem virtuel à l’effigie de la Province visitée.

Les Toteez, monnaie virtuelle

Chaque Totem remporté vous octroie des Toteez, la monnaie virtuelle de Totemus. Les Toteez peuvent ensuite être échangés contre des lots, dans la Grotte au cadeaux virtuelle de l’application. Les joueurs pourront y retrouver des pin’s à l’effigie de chaque Totem, ainsi que de nombreux chèques cadeaux à dépenser dans les attractions touristiques et culturelles des territoires visités. Totemus partage les enjeux de la digitalisation du secteur touristique : valoriser les pépites patrimoniales, générer de l’itinérance sur les territoires partenaires et engendrer des retombées économiques sur le plan local.

Collaboration avec les opérateurs touristiques

Totemus souhaite mettre à profit les principes de la gamification (ou ludification) pour permettre aux utilisateurs de redécouvrir le patrimoine culturel, historique, artisanal et artistique de Wallonie par le jeu. L’offre de Totemus repose sur les collaborations nouées avec les Maisons et les Offices du Tourisme de Wallonie pour développer de nouveaux parcours de chasse au trésor. En s’associant avec Totemus, les acteurs territoriaux proposent une activité touristique innovante, de proximité et gratuite.  Totemus compte aujourd’hui 45.000 joueurs enregistrés et 60 parcours disponibles.

À travers le développement de son offre de parcours connectés, l’ambition de Totemus est simple : nouer toujours plus de partenariats avec les Maisons et les Offices du Tourismes qui ne disposent pas encore de chasse au trésor sur leur territoire, afin de déployer l’application sur l’ensemble de la Wallonie.

Découvrir la Wallonie comme un jeu

D’après le blogueur français Mathieu Bruc, spécialiste de l’e-tourisme, « le tourisme et les nouvelles technologies sont inexorablement voués à converger vers un tourisme connecté ». Le tourisme évolue, de la simple digitalisation des services à un tourisme social, local et mobile engendré par l’explosion des smartphones et des tablettes et la multiplication de services intégrant les trois dimensions du “SoLoMo” (Social, Local, Mobile).
Social, car l’influence de la famille et des amis lors de la préparation du voyage est décuplée grâce aux médias sociaux. Plus de la moitié  des internautes choisissent leur destination grâce aux photos de vacances de leurs amis sur Facebook. A ce «Facebook Factor», s’ajoute l’influence des avis déposés sur les plateformes telles que TripAdvisor.

Local, c’est-à-dire géolocalisé, avec des plateformes comme Groupon et Living Social qui proposent des offres spéciales chez les commerçants se trouvant à proximité du consommateur. Sans oublier le pourcentage élevé de recherches sur Internet qui sont liées à la localisation. Enfin, avec plus d’un quart des réservations réalisées sur smartphone en Europe, le tourisme  est résolument mobile.

Les enjeux de la digitalisation sont également bien compris par les acteurs publics, qui n’hésitent plus aujourd’hui à s’associer au développement de solution numériques en faveur de la promotion du tourisme. Ainsi, l’ASBL Wallonie Belgique Tourisme s’est associée à des partenaires des secteurs touristiques et numériques wallons, dont Digital Wallonia, pour développer un outil de gestion de location professionnel, accessible à tous les opérateurs touristiques. Forte de cette association, la Wallonie se dote d’un outil de gestion de location performant et accessible : l’Outil Régional de Commercialisation (ORC), une solution de vente et de réservation en ligne spécifiquement adaptée au secteur touristique wallon. Avec Totemus, vous ne vivrez plus le tourisme régionale de la même façon.

Téléchargez gratuitement l’application sur https://totemus.be. Disponible sur Google Play Store et Apple App Store.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •