INONDATIONS

L’évacuation des déchets se poursuit en bord en de Meuse

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LIEGE. La SPAQUE entame cette semaine l’évacuation des 35.000 tonnes de déchets stockés dans l’urgence en bordure de Meuse à Hermalle-sous-Huy (Engis) à la suite des inondations de juillet dernier. Alors que le site de Wandre a été évacué totalement le 15 octobre dernier, l’évacuation du site de l’autoroute abandonnée A 601, quant à lui, se poursuit. Selon le calendrier envisagé, les opérations, à Engis, devraient, elles, être terminées pour la fin du mois de décembre. 

L’évacuation des déchets issus des inondations du mois de juillet et entreposés, partiellement, sur le terrain propriété de la société Loiseau à Hermalle-sous-Huy (Engis), vient de débuter sous la supervision de la SPAQUE. Comme pour les deux autres sites de regroupement (Wérihet à Wandre et A601), l’opération a été confiée à la société momentanée Aertssen-Bruco-Maes, pour un montant de 6.450.000 euros TVAC, à la suite d’un marché public.

Le chantier fonctionnera du lundi au vendredi de 7h00 à 18h00. Le charroi se rendra directement sur le quai de chargement voisin, avec accès direct à la Meuse, afin d’évacuer la presque totalité des déchets par voie fluviale vers les centres de traitement et de valorisation, soit « matière » (pour 26.000 tonnes), soit « énergétique ». Aucune opération de tri ne sera opérée sur place.

Durant toute la durée du chantier, des moyens seront pris afin de limiter l’impact de celui-ci sur le voisinage : mesures afin d’éviter la propagation de poussières, de volatils et d’odeurs ainsi que contre la prolifération de rongeurs. Des analyses de la qualité de l’air ambiant et des poussières seront réalisées régulièrement.

Un plan d’intervention a également été élaboré avec le service régional d’incendie et des moyens de lutte contre les risques de départ d’incendie seront prévus en permanence sur le site. “Les opérations d’évacuation devraient être terminées pour le 31 décembre prochain. Le site sera ensuite remis en état avec un raclage du sol sous-jacent au dépôt de déchets et un contrôle de sa qualité”, assure la SPAQUE.

L’évacuation de l’A601 se poursuit

Pour rappel, au lendemain des inondations, deux autres lieux avaient également été réquisitionnés pour le stockage des déchets. Le site du Wérihet, à Wandre, a été débarrassé de ses 33.000 tonnes de déchets en un peu plus de trois semaines.

bePress Photo Agency / BOURGUET

20210828 , BELGIQUE : Un bras d’une autoroute désaffectée près de Liège recueille des montagnes de déchets issus des crues de la mi-juillet. Les montagnes de déchets s’amoncellent démesurément dans toutes les vallées touchées par les crues centenaires des 14 et 15 juillet 2021 en région liégeoise. –
An arm of a disused motorway near Liège collects mountains of waste from the floods of mid-July. Mountains of waste are piling up disproportionately in all the valleys affected by the centenary floods of 14 and 15 July 2021 in the Liège region. Photo Philippe BOURGUET/bePress Photo Agency/bppa

Sur le site de l’A601, où ont été entreposées plus de 100.000 tonnes de déchets (et où des camions continuent encore à acheminer des déchets provenant des communes sinistrées), les évacuations ont débuté le 14 octobre dernier. Elles se poursuivront encore pendant au moins 9 mois.

 


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •