GUERRE EN UKRAINE

Stratégie géopolitique : pourquoi l’Ukraine compte-t-elle tant pour Vladimir Poutine ?

AFP

Alors que l’Ukraine rompt ses liens diplomatiques avec la Russie et compte ses premiers morts, il est intéressant de se demander pourquoi Vladimir Poutine s’intéresse autant à la région du Donbass ? Les raisons en sont essentiellement économiques. Ce bassin industriel qui a connu des jours meilleurs reste cependant stratégique. Le Donbass qui ne représente que 5% du territoire ukrainien fournit 20% du PIB du pays et assure 25% de ses exportations. C’est la raison pour laquelle la Russie ose prendre le risque du conflit avec l’Europe et les Etats-Unis. Explications avec Andriy Futey, membre du Ukrainian World Congress.

L-Post a besoin de vous !

Après 18 mois d’existence sur fonds propres et grâce à nos abonnés, L-Post et son équipe ont besoin de vous pour poursuivre l’aventure et continuer à vous informer en toute indépendance et sans pression.
La recherche de l’information qui dérange et sa publication ont un coût. Nous ne dépendons d’aucun grand de presse et ne bénéficions d’aucune aide à la presse réservée aux médias traditionnels. Notre conviction : le journaliste a le devoir d’enquêter et le courage de révéler tout ce qui est d’intérêt public. Si vous voulez que ce journalisme qui vous informe avec rigueur et en profondeur existe, soutenez notre campagne de Crowdfunding via ce lien.

Andriy Futey

Avec une superficie de 603 548 km², l’Ukraine est le pays le plus grand d’Europe, avant la France (543 940 km²) et l’Allemagne (357 588 km²) et les territoires du Donbass sont aussi grands que la Suisse.
Ce qui se passe actuellement n’est donc pas un conflit local. « Il s’agit d’un acte de guerre, d’une atteinte à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine, d’une violation brutale de la Charte des Nations Unies et des normes et principes fondamentaux du droit international. L’Ukraine a activé son droit de légitime défense conformément au droit international », affirme Andriy Futey, vice-président du Ukrainian World Congress, sur sa page Facebook.

 

Copyright – Les attaques de l’armée russe ce jeudi 24 février – mise à jour 13H26

Andriy Futey est un ardent défenseur du Congrès mondial ukrainien, du Comité du Congrès ukrainien d’Amérique et du gouvernement ukrainien actuel. Il se rend fréquemment au Capitole et au département d’État américain avec des membres du Parlement ukrainien et d’autres représentants du gouvernement ukrainien pour porter la voix du peuple ukrainien dans le monde et évaluer la situation géopolitique du pays. Il analyse les attaques de ce 24 février et explique sur sa page Facebook pourquoi l’Ukraine est si stratégiquement intéressante d’un point de vue économique.

« L’Ukraine est  : 1er en Europe dans les réserves de minerais d’uranium;

  • 2ème place en Europe (10ème place mondiale) en termes de réserves de minerai de titane ;
  • 2ème place mondiale en termes de réserves explorées de minerais de manganèse (2,3 milliards de tonnes, soit 12 % des réserves mondiales) ;
  • 2ème plus grande réserve de minerai de fer au monde (30 milliards de tonnes);
  • 2ème place en Europe en termes de réserves de minerai de mercure ;
  • 3ème place en Europe (13ème place mondiale) dans les réserves de gaz de schiste (22 billions de mètres cubes) ;
  • 3ème place mondiale dans l’exportation de fer ;
  • 4ème au monde par la valeur totale des ressources naturelles ;
  • 4ème exportateur au monde de turbines pour centrales nucléaires au monde ;
  • 7ème place mondiale dans les réserves de charbon (33,9 milliards de tonnes) ;
  • 10ème place mondiale dans la production d’acier (32,4 millions de tonnes).

 L’Ukraine est un aussi un pays agricole qui se hisse :  1er en Europe en termes de superficie de terres arables ;

  • À la 3ème place mondiale par la superficie du sol noir (25% du volume mondial) ;
  • A la 1ère place mondiale dans les exportations d’huile de tournesol et de tournesol ;
  • A la 2ème place mondiale dans la production d’orge ;
  • A la 3ème place mondiale de producteur de maïs au monde ;
  • A la 4ème place mondiale de pommes de terre au monde ;
  • A la 5ème place mondiale de producteur de seigle au monde ;
  • A la 9ème place mondiale dans la production d’œufs de poule.

 L’Ukraine a aussi un des plus grand réseau de gaz naturel au monde (142,5 milliards de mètres cubes de capacité de débit de gaz dans l’UE) et un réseau ferroviaire d’une longueur de 21.700 km ».

Andriy Futey appelle la communauté internationale à agir immédiatement. « Seules des actions unies et décisives peuvent arrêter l’agression de Vladimir Poutine contre l’Ukraine. Nos partenaires devraient immédiatement promulguer un paquet de nouvelles sanctions. Nous appelons également les capitales amies à continuer de renforcer les capacités de défense de l’Ukraine en fournissant des armes et du matériel militaire. Non seulement la vie et la sécurité des citoyens ukrainiens, mais aussi la sécurité des citoyens de toute l’Europe et l’avenir de l’ordre mondial dépendent de notre réponse commune ».

 Rappelons aussi que l’Ukraine sert de zone tampon à Moscou depuis l’invasion napoléonienne de 1812. Vladimir Poutine craint donc qu’un pays attenant à sa frontière ne devienne une plateforme pour une alliance militaire menaçante, l’OTAN. Si elle devait devenir membre de l’organisation, l’Ukraine pourrait abriter des missiles et des troupes de l’alliance. Moscou aurait alors l’impression d’être encerclé par de grandes puissances « ennemies ». Cet argument sécuritaire se rajoute au conflit ouvert actuel.