CONSOMMATION

Croissance moins importante pour l’e-commerce en Belgique en 2021

La photo d'illustration montre un colis de la société européenne de commerce électronique Zalando; BELGA

D’après une analyse du cabinet-conseil Retis, le nombre d’e-commerçants belge a augmenté de 23% pour atteindre 9.629 marchands en Belgique en 2021. La croissance était de 45% en 2020. Plus de 90% d’entre eux sont des indépendants seuls. La croissance de l’e-commerce belge s’est encore tassée en 2022, n’affichant que 3% durant le premier semestre de l’année. Le ralentissement de la croissance s’explique par un tassement des achats en ligne avec des consommateurs qui ont retrouvé le chemin des magasins physiques et la baisse du pouvoir d’achat. La répartition des e-commerçants indique que 68% sont localisés en Flandre contre 23% en Wallonie et le reste à Bruxelles. La crise du Covid-19 a boosté l’e-commerce en 2020 et 2021, mais l’offre en termes d’e-commerce en Wallonie est aujourd’hui rattrapée par plusieurs maux.

Quel est le paysage de l’e-commerce en Belgique ? Le cabinet-conseil Retis a analysé la situation des e-commerçants en 2021 et pour le premier semestre 2022. Et d’après son responsable, le secteur connaît un ralentissement de sa croissance. « Il y a un ralentissement de la demande (achats en ligne), déjà observé avant la crise économique pour l'e-commerce de produits, avec le consommateur qui a retrouvé le chemin des magasins physiques (mode, mobilier, matériel de jardinage), pas pour les services (la vente en ligne de tickets de spectacles, de transports, de séjour de vacances s'est très bien porté au premier semestre), et a été accentué par la baisse du pouvoir d'achat (beaucoup d'achats en ligne ne sont pas des dépenses obligatoires, donc elles sont réduites avant les autres) », nous a confié Damien Jacob, fondateur de Retis et expert de l’e-commerce depuis de nombreuses années. Il est chargé de cours et de formation dans plusieurs grandes écoles (HEC-ULiège, Ephec à Bruxelles, Université de Strasbourg).

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.