Politique

Sept mois après le Qatargate, un conflit d’intérêt ternit l’image du Parlement européen

En décembre dernier, explosait le scandale du Qatargate, que nous avons abondamment suivi dans ces colonnes. Le premier choc passé, la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, jurait ses grands dieux que tout allait changer et que les règles éthiques seraient renforcées. En vue de lutter contre la corruption, bien entendu, mais également pour veiller à ce que le lobbying – qui, dans son rôle d’information, est nécessaire à la démocratie – s’exerce selon des règles strictes de transparence. La réalité est tout autre. Ancien Eurodéputé européen, l’Italien Niccolo Rinaldi, est aujourd’hui chef d’unité au Parlement européen. Concrètement, il responsable en chef de l’unité régionale responsable des relations notamment avec des pays de l’Asie centrale (Kazakhstan, le Kirghizstan, l'Ouzbékistan, le Tadjikistan et le Turkménistan). Mais il sort allègrement de son devoir de réserve pour critiquer le Kazakhstan sur base d’informations reçues notamment d’un parti d’opposition kazakh fondé et dirigé par un ex-banquier kazakh condamné dans son pays pour détournement et visé par la justice au Royaume-Uni. Nous avons soumis le cas de Monsieur Rinaldi à la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, son cabinet, après quelques semaines d’attente, nous a fait parvenir une réponse polie, mais succincte que l’on pourrait résumer par une formule simple : « Circulez il n’y a rien à voir ». Tout va donc pour le mieux dans le temple de la démocratie européenne. Pour le mieux ? Vraiment ?

 C’est en nous intéressant à l’Asie centrale et, plus particulièrement, au Kazakhstan que nous avons découvert une situation qui nous semble, disons, problématique : celle d’un haut fonctionnaire qui, tout en occupant une fonction qui l’amène à gérer les relations du Parlement européen avec les pays de la région, milite, dans sa vie privée contre les régimes en place. Mais avant d’aller plus loin, il est nécessaire de replacer les choses dans leur contexte.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium
est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ?
Connectez-vous

Pas encore abonné ?
Abonnez-vous
à L Post pour promouvoir la pluralité de la presse. L-Post n’est financé par aucun grand groupe et dépend uniquement des lecteurs. Informer avec rigueur et indépendance a un coût.

Soutenez L Post et le journalisme indépendant : BE85 0689 4115 0106

Recent Posts

  • Politique

France : l’alliance Les Républicains/Rassemblement National sonnera-t-elle la fin du « barrage républicain » ?

Mardi matin, 11 juin, sur RTL Paris, Jordan Bardella, le président du Rassemblement National (RN),…

6 heures ago
  • Economie

Bâti résidentiel : hausse de 10% des logements touristiques en Wallonie entre 2019 et 2023

L’essor des gîtes touristiques, le succès croissant des plateformes de location en ligne telles qu’Airbnb…

8 heures ago
  • Culture

Bonjour tristesse, Françoise Hardy nous a dit adieu

PARIS. Agée de 80 ans, l’artiste, auteur et interprète Françoise Hardy s’est éteinte hier soir,…

8 heures ago
  • Economie

Mithra : l’inquiétude grandit chez les travailleurs de l’usine CDMO à Flémalle

La succession des informations sur la situation du groupe Mithra ne rassure pas les travailleurs…

17 heures ago
  • Politique

Elections 2024 : la Ministre-Présidence en Wallonie ira à un MR et en Fédération Wallonie-Bruxelles, à un Centriste

Vainqueurs des élections du 9 juin en Wallonie, le MR et Les Engagés ont annoncé…

20 heures ago
  • Société

L’humoriste Guillaume Meurice est officiellement licencié de Radio France

La direction de Radio France a rendu sa décision ce mardi matin, le 11 juin,…

1 jour ago