MEDIA

La RTBF licencie de nouveau la « lanceuse d’alerte »

BELGA

Le conseil d’administration de la RTBF a approuvé la décision d’une démission d’office de Christine Sprumont, ancienne conseillère et ancienne responsable du service administratif auprès de la direction des ressources humaines de la télévision publique. Elle est soupçonnée d’avoir transmis à la presse les irrégularités sur le salaire de l’administrateur général de la RTBF, Jean-Paul Philippot. C’est la deuxième fois qu’elle est licenciée pour le même motif. La première décision prise à son encontre a été suspendue en février dernier par le conseil d’Etat. Son avocat, Me Xavier Close, a déjà indiqué qu’il contestera cette nouvelle décision devant la plus haute juridiction administrative.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.