CULTURE

Eurovision : avec la Belgique mais les yeux tournés vers l’Ukraine


Le vainqueur de saison 9 de The Voice Belgique, l’Anversois Jérémie Makiese, nous représentera ce soir lors de la finale du Concours Eurovision à Turin. Il y défendra son titre « Miss You », une ballade aux sonorités pop parfumée de hip-hop. A ses côtés, 25 participants dont l’Ukraine qui a déjà annoncé la retransmission de l’incontournable rendez-vous européen de la chanson depuis un bunker. Le pays en guerre sera représenté par le groupe de rap Kalush Orchestra, logiquement, grand favori du concours. Nul doute que les pays de l’Union qui participent voteront par solidarité envers ce pays pour lequel ce concours compte beaucoup. La Russie, elle, en est désormais exclue. 

Qu’on aime ou non, on regarde toujours un peu

Qu’on le raille ou qu’on l’adore, le Concours de l’Eurovision draine toujours du monde devant les écrans, même si on ne jette qu’un œil distrait dessus. Oui, ils sont toujours nombreux à vouloir savoir qui gagnera, même s’ils sont tout aussi nombreux à ne pas oser le dire.
Et parce qu’on aime aussi toujours savoir si la France va se « planter » ou non, sachez que cette fois, elle sera représentée par les Bretons d’Alvan & Ahez qui chanteront en breton et feront tout pour faire mentir les statistiques (qui prétendent qu’ils ne remporteront rien).

Cela dit, l’an dernier, ce fut moins une que nos amis de l’hexagone l’emportent avec le fabuleux « Voilà », de Barbara Pradi. Mais finalement, contre toute attente, c’est au sulfureux et brailleur groupe italien que les suffrages du public ont été.

Laura Pausini  co-animera cette 66ème Concours Eurovision aux côtés de Mika et Alessandro Cattelan.

Laura Pausini et Mika à l’animation

Ainsi, ce soir, c’est une autre histoire. Et c’est Jérémie Makiese qui défendra nos couleurs. L’Anversois a hissé cette semaine la Belgique en finale du Concours européen de la chanson. A ses côtés des représentants de la République tchèque, l’Azerbaïdjan, la Pologne, la Finlande, l’Estonie, l’Australie, la Suède, la Roumanie et la Serbie.

La finale de la célèbre émission musicale aura lieu ce samedi soir donc en direct de Turin. Un rendez-vous annuel présenté cette fois par Laura Pausini  qui co-animera cette 66ème Concours Eurovision aux côtés de Mika et Alessandro Cattelan.

L’Eurovision, on l’aime (…) même si cela ne dure que quelques heures, c’est très important pour nous de vivre un moment paisible

Pour rappel, le concours Eurovision de la chanson est organisé par l’Union européenne de radio-télévision (UER), qui rassemble les radiodiffuseurs publics européens. Quant à nous, nous n’avons plus gagné, faut-il le rappeler, (et ce fut la seule fois) depuis 1986 et le fameux titre accrocheur  « J’aime la vie » de Sandra Kim, hymne qui a rejoint depuis, les incontournables titres dans les fêtes populaires.

En Ukraine: retransmission depuis un bunker

Cette année, les pronostics placent l’Ukraine gagnante du concours; une position qui sonnerait comme un symbole, à l’heure où le pays se retrouve sous le feu des bombardements russes. Reste à voir si les votes du public et des jurys professionnels donneront raison aux bookmakers. Néanmoins, par habitude, on le sait, chaque pays vote en faveur de ses plus proches voisins. Ou d’un pays meurtri. L’Ukraine est de ceux-là, hélas, malgré elle, cette année.

Ce soir donc, l’Ukraine, participant régulier au concours,  sera représenté par le groupe de rap Kalush Orchestra, qui part grand favori pour remporter cette édition dont avait été rapidement exclue la Russie dès le lendemain de son invasion de l’Ukraine.

Tous solidaires envers l’Ukraine

Début de la semaine, Timur Myroshnychenko, le présentateur qui anime l’Eurovision en Ukraine depuis 2007, a pris place dans un bunker pour commenter les demi-finales planifiées mardi et jeudi derniers, et fera de même pour la finale de cette 66ème édition de l’événement européen.

Le groupe ukrainien de rap Kalush Orchestra

Timur Myroshnychenko a d’ailleurs révélé que ce bunker, dont la localisation n’a pas été révélée pour des raisons évidentes de sécurité alors que l’Ukraine subit toujours les assauts meurtriers des forces russes, avait été spécialement aménagé pour que, quoiqu’il advienne, la diffusion de l’événement, très apprécié en Ukraine, soit assurée.
« Nous aimons le concours Eurovision de la chanson et c’est très important pour nous, même en ce moment, même si ce n’est que pendant quelques heures, de vivre un moment paisible », confiait hier le présentateur sur la BBC.

N’en manquez pas une miette même si ça dure des heures: en direct sur la Une et RTBF Auvio et France 2 dès 21h00 et sur Vivacité dès 22h.