SOCIETE

Police-jeunesse : comment restaurer un dialogue constructif ?

Cela fait une dizaine d’années que le fossé se creuse entre la police et une partie de la population. Et la pandémie n’a fait qu’augmenter la défiance des citoyens à l’égard des forces de l’ordre, contraintes d’appliquer les mesures sanitaires, voire parfois de sanctionner les manquements. Au quotidien, les policiers doivent faire face à des propos ou des attitudes reflétant un manque de respect croissant et d’une violence accrue. De leur côté, les jeunes évoquent du racisme, de l’agressivité et des contrôles trop musclés.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.