PATRIMOINE

Bruxelles: A quoi ressemblera demain l’ascenseur Poelaert? Un projet allemand sort du lot

Regine

BRUXELLES. En novembre dernier, l’association bruxelloise La Table Ronde de l’Architecture lançait un appel international à projets pour la transformation de l’ascenseur Poelaert posé au cœur du quartier populaire des Marolles. Les projets réalisés sont désormais connus. Et le premier prix revient à la proposition de l'allemand Sean Rhine dont le projet d’ascenseur s’inscrit en continuité avec le style du Palais de Justice et enjambe élégamment la rampe Poelaert pour déposer les voyageurs dans le cœur moyenâgeux des Marolles. Si ce projet était retenu par les autorités publiques, il embellirait considérablement le centre de la capitale en plus de remettre les métiers d’art et les matériaux naturels à l’honneur.

Devenu emblématique malgré sa disgrâce, connu de tous les Bruxellois qui l’empruntent pour passer de la place Poelaert au quartier populaire des Marolles, l’ascenseur Poelaert a été inauguré en 2002 au terme d’une longue réflexion pour relier le haut et le bas de la capitale. S’il joue son rôle de liaison – quoiqu’imparfaitement car de nombreuses pannes sont à déplorer chaque année – il n’en reste pas moins une balafre dans l’horizon bruxellois qui jure avec le classicisme grandiloquent du Palais de Justice.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.