JUSTICE

Prison et santé mentale : la Belgique de nouveau condamnée par les instances européennes

Crédit photo: Jean-Marc B.

C’est un des nombreux points noirs de notre politique carcérale. La Belgique est à nouveau condamnée par la Cour Européenne des droits de l’Homme (CEDH) pour la détention inhumaine d’internés en prison ordinaire. Ces personnes, présentant un trouble mental devant être traité, devraient être placées en psychiatrie légale. En raison du manque de capacité, elles finissent par être détenues dans un établissement pénitentiaire. Annexes psychiatriques vétustes, cellules surpeuplées, suivi médical lacunaire, le constat est alarmant. Pour les détenus qui souffrent de troubles psychiatriques, le passage derrière les barreaux s'apparente à un cauchemar. Etat des lieux.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.