TELECOM

Nethys va céder 75% moins une action de VOO à Orange Belgium

BELGA
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les dirigeants de Nethys confirment par communiqué avoir retenu Orange Belgium en vue de négociations pour lui vendre 75% moins une action de sa filiale Télécom VOO. Nethys détiendra 25% plus une action se donnant ainsi la possibilité de peser sur certaines décisions clés dans le futur. La valorisation de base de la société est de 1,8 milliard d’euros, alors qu’en 2019, Orange proposait 1,2 milliard à l’ancienne direction de la société liégeoise. Il reste encore quelques étapes à franchir avant la finalisation de l’opération d’ici la fin de l’année. La question est de savoir ce qu’il adviendra notamment du partenariat de MVNO entre VOO et Telenet, le candidat repreneur non retenu.

Par voie de communiqué ce mardi matin, les dirigeants de Nethys ont confirmé les informations relayées dans la presse lundi sur le processus de vente de VOO, la filiale Télécom de la Société (liégeoise) à participation publique locale significative (SPPLS) : oui, ils ont retenu Orange Belgium pour mener des négociations exclusives afin de lui céder une part importante de VOO (L-Post du 22/11). « Le Conseil d’administration de Nethys de ce lundi 22 novembre 2021 a décidé d’entamer des négociations exclusives avec Orange Belgium dans le cadre de la vente d’une participation de 75% – 1 action dans VOO SA (intégrant les filiales BeTV, le call center WBCC et ACM) qui, le jour de la réalisation de l’opération, détiendra les activités télécoms de Brutélé (opérateur Télécom bruxellois. Nethys se réjouit de cette étape importante dans le processus de vente lancé en avril 2021 », lit-on dans le communiqué.

Détaillant le processus de cession, Nethys indique avoir identifié 49 candidats dans le cadre d’une large prospection du marché dont des opérateurs industriels et des fonds d’investissements. A l’issue de cette première étape, des accords de confidentialité ont été signés avec 27 candidats repreneurs. Sur base des offres non liantes, les cinq meilleurs candidats ont été invités à soumettre des offres liantes pour le 4 octobre 2021 après que Nethys leur ait donné accès aux informations financières complètes (Data room) et après un audit d’acquisition.

Priorité au projet industriel et au développement de l’emploi

L’analyse des offres liantes a permis de sélectionner deux candidats (Orange Belgium et Telenet) avec qui des discussions approfondies ont eu lieu pour aboutir au dépôt d’une offre finale le 25 octobre. C’est finalement sur la base d’une analyse comparative des deux offres au regard des critères de sélection, communiqués précédemment aux deux candidats que Nethys a décidé de retenir Orange pour des négociations exclusives parce que son offre « était la meilleure ».

Les critères ayant servi de base d’analyse sont notamment les conditions financières (les dirigeants de Nethys ont fixé la barre à une valorisation de VOO d’au moins 1,4 milliard d’euros), le projet industriel et le plan d’investissement de l’acheteur et sa capacité à contribuer au développement et à la croissance future de VOO, le maintien et le développement de l’emploi pour le personnel de l’opérateur Télécom wallon et pour l’intercommunale Enodia (maison-mère de Nethys), l’engagement de l’acheteur vis-à-vis des sous-traitants de VOO et la possibilité pour Nethys de peser sur des décisions clés dans le futur.

BELGA

Renaud Witmeur, CEO ad interim de Nethys a atteint son objectif de valoriser VOO/Brutélé à au moins 1,4 milliard d’euros.

Quid de l’accord de MVNO avec Telenet ?

Dans le cadre de l’offre sur la table, Nethys devrait détenir 25% plus une action de VOO, ce qui correspond à une minorité de blocage. « Grâce à l’acquisition de VOO, Orange Belgium pourrait se doter d’un réseau très haut débit en Wallonie et dans une partie de Bruxelles et, ainsi, conforter le déploiement de sa stratégie convergente au niveau national. Le plan d’investissements ambitieux et la mise en commun des compétences des deux entreprises permettraient d’assurer et de renforcer durablement la qualité du réseau de VOO, au service des clients et de la compétitivité des régions wallonne et bruxelloise. Le projet industriel d’Orange, la complémentarité des actifs et des équipes ainsi que la culture sociale des deux entreprises offriraient des perspectives attractives pour les collaborateurs de VOO et d’Orange Belgium. La valeur d’entreprise de 1,8 milliard d’euros pour 100% du capital proposée par Orange Belgium répond aux attentes de Nethys », se réjouissent les dirigeants de Nethys.

Qu’adviendra-t-il de l’accord de partenariat (MVNO) entre Telenet et VOO?

Plusieurs étapes restent encore à franchir, notamment la finalisation des conventions, l’approbation de ces dernières par le conseil d’administration de Nethys et l’avis conforme d’Enodia. Ces étapes ne devraient pas poser de problèmes, sauf si Telenet introduit un recours. L’opérateur flamand ne l’exclut pas dans son communiqué publié lundi soir. L’entreprise Telenet indique qu’elle « va évaluer la décision prise et examiner les options qui s’offrent à elle». D’autres questions doivent encore trouver des réponses notamment ce qu’il adviendra de l’accord de MVNO (Mobile virtual network operations), lequel permet actuellement à VOO d’utiliser le réseau de Telenet pour proposer une offre mobile à ses clients. Car, dans son offre de 2009 qui valorisait VOO à 1,2 milliard d’euros, Orange demandait la fin de ce partenariat… En cas de rupture avant terme de ce contrat de partenariat, Nethys va devoir payer des indemnités à l’opérateur flamand. « Rien n’est encore signé pour l’instant entre Orange et Nethys. Nethys a juste décidé d’entamer des négociations exclusives avec Orange », rétorque le porte-parole de Nethys.

Ph. Law.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •