TELECOM

Nethys : les syndicats à moitié satisfaits du choix d’Orange pour racheter VOO

Le Setca espère que les engagements de l’opérateur français en matière de développement de l’emploi et des activités de VOO seront respectés, mais redoute que la direction d’Orange Belgium étant fortement constituée de Néerlandophones, elle ne privilégie des investissements en Flandre plutôt qu’à Liège comme cela s’est passé pour ArcelorMittal. La CSC espère que le futur propriétaire de VOO tiendra compte de l’avis des travailleurs et qu’Orange donnera des garanties solides en matière d’emploi.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.