ENTREPRISES

Nethys : la maison-mère, Enodia, clôture 2021 avec un bénéfice consolidé de 169,5 millions d’euros

La présidente d'Enodia, Julie Fernandez Fernandez (PS) fait partie des administrateurs ayant perçu des sur-salaires d'après l'administration wallonne. BELGA

D’après les comptes 2021 d’Enodia, maison-mère de Nethys, qui ont été déposés à la Banque nationale (BNB), l’intercommunale a enregistré un bénéfice consolidé de 169,5 millions d’euros (118,24 millions en 2020) dont la part du groupe s’élève à 160,6 millions (110,12 millions en 2020). Elle affiche des fonds propres solides de plus de 2,5 milliards d’euros, en augmentation de 251,3 millions d’euros. Ses dettes financières sont en diminution de près de 144 millions d’euros à 1,34 milliard. Elle a notamment perçu des dividendes de la part de ses filiales (10 millions de Nethys, 18,8 millions de Resa, etc.). Enodia dit avoir réalisé une plus-value sur la vente de L'Avenir Hebdo (Moustique, Télé-Pocket) au groupe de presse, IPM.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.