TRANSPORT AERIEN

Bruit des avions : 17,5 millions d’euros d’astreintes déjà payées pour le survol de Bruxelles

Le dossier du survol de Bruxelles par les avions de Brussels Airport est loin d'être résolu. Shutterstock

La deuxième réunion de concertation prévue le 16 décembre a été reportée sine die. La raison invoquée au cabinet du ministre de tutelle : les mesures sanitaires liées au Covid-19. La précédente rencontre avait eu lieu le 30 septembre, en plein Covid aussi. L’administration laisse traîner le dossier. Pendant ce temps, la facture pour non-respect des décisions judiciaires est importante : plus de 17,5 millions d’euros ont déjà été payés pour des astreintes ou des dommages. Les critiques sont dures, à la mesure des frustrations des victimes des nuisances sonores de l’activité de Brussels Airport. Plusieurs interlocuteurs se demandent si le ministre Georges Gilkinet (Ecolo) ne joue pas la montre dans le dossier.

A la surprise générale, les travaux du fameux organe de concertation entre toutes les parties ont été interrompus et reportés sine die. Ils étaient prévus le 16 décembre et selon certaines sources, sa non-organisation résulterait du Covid-19. La précécente a eu lieu le 30 septembre, en plein Covid aussi… Beaucoup d’observateurs sont allés à la première réunion sans conviction, avec des pieds de plomb, un grand bazar inutile qui n’apportera aucune solution réelle, et qui ressemble à une procession d’Echternach.

Cela fait maintenant 15 mois que le ministre Georges Gilkinet (Ecolo) est aux manettes de la Mobilité fédérale, en charge notamment du dossier du survol de Bruxelles par les avions de Brussels Airport, mais rien ne bouge.  On l’a vu et entendu sur plein de dossiers en tant que Vice-Premier ministre Ecolo. On l’a écouté brûlé la politesse pour annoncer des décisions des décisions du Codeco (Comité de concertation). On l’entend beaucoup sur le transport ferroviaire, mais c’est pratiquement silence radio sur l’aérien et le transport routier.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.