GRANDE INTERVIEW POLITIQUE

Adrien Dolimont (MR) : « je ne vais pas créer une structure chapeau au-dessus des aéroports wallons »

Le ministre wallon du Budget, des infrastructures sportives, Adrien Dolimont (MR), en charge également des aéroports wallons se livre à coeur ouvert. Crédit Photo: Maxime Klassen.

Ministre en charge des aéroports wallons depuis janvier 2022, Adrien Dolimont estime qu’il y a assez de structures en Wallonie que pour créer une coupole chapeautant les aéroports wallons. Il est convaincu que Liège Airport et Charleroi Airport restent des pôles de développement économique de la Wallonie. Egalement en charge du Budget wallon, il estime que la situation de la Wallonie est compliquée, mais précise qu’il n’y aura pas de nouveaux impôts pour les Wallons. Il déplore le manque de solidarité fédérale pour aider la Wallonie à faire face au financement des dégâts des inondations du 15 juillet dernier. Le ministre libéral donne aussi son avis sur d’autres dossiers comme la réforme de l’Etat et pense qu’il faut refédéraliser certaines compétences pour garantir plus d’efficacité et de lisibilité. Il n’élude pas la question de la baisse des subsides européens à la Wallonie dans le cadre du plan de relance.

Que peut-on dire du Budget wallon à quelques jours du conclave budgétaire du 19 mai ?

La situation est compliquée, mais elle est maîtrisable. Il y a une trajectoire qui a été définie dans le cadre des travaux de la commission externe de la dette et des finances publiques. Elle montre que si on veut pouvoir faire face aux défis futurs, qu’ils soient économiques, sociaux et même écologiques, on doit pouvoir dégager des marges et des moyens. Pour l’instant, nous avons un ratio dettes/recettes de l’ordre de 220%, nous devons le ramener à 180% et pour ce faire, la commission préconise de faire une économie de l’ordre de 150 millions d’euros par an. J’ai fait passer une note au gouvernement wallon qui précise bien que c’est un minimum. Ce chiffre sera revu chaque année en fonction de l’évolution globale.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.