FAILLITE DE HAMON

Hamon : Laurent Levaux, président de la Sogepa, se défend de tout conflit d’intérêt

Laurent Levaux, président de Nethys depuis octobre 2019, veut davantage se consacrer au développement d'Aviapartner dont il est le président exécutif. BELGA

Président du conseil d’administration de la Sogepa, bras financier de la Région wallonne et actionnaire à plus de 60% du groupe Hamon, Laurent Levaux était administrateur indépendant de l’ex-fleuron de l’industrie wallonne, aujourd’hui en faillite. Il était aussi membre du Comité de nomination et de rémunération (CNR) et intervient comme membre du Comité d’audit de Hamon. Sa position a interpellé des députés dont plusieurs lui dénient son statut d’administrateur indépendant et l’accusent d’être en situation de conflit d’intérêt. Aujourd’hui, il sort du bois et balaye l’accusation de conflit d’intérêt, car, dit-il, elle résulte d’une mauvaise interprétation de la loi. Car il n’a aucun intérêt patrimonial dans Hamon. Il précise n’avoir rien touché comme rémunération depuis qu’il a été nommé administrateur indépendant via sa société de management, Lys conseil, en avril avril 2021. Laurent Levaux rappelle qu’il a été nommé administrateur et président de la Sogepa bien après son entrée au conseil d’administration de Hamon et que le Gouvernement wallon l’avait désigné à la présidence de la Sogepa en connaissance de cause.

La faillite du groupe Hamon a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines en raison de quelques éléments qui ont interpellé tant des députés wallons (principalement ceux de l’opposition) que de nombreux observateurs de la chose publique. Le dossier reviendra sur la table des députés dans quelques semaines quand ils auront pris connaissance du rapport sur la gestion du dossier Hamon que le ministre de tutelle, Willy Borsus (MR, Economie) a demandé aux dirigeants de la Sogepa. Et il a été convenu que certains acteurs du dossier soient auditionnés par les députés wallons, notamment l’ancien CEO de Hamon, Fabrice Orban, l’ancien président du comité de direction de la Sogepa, Renaud Witmeur et probablement, Laurent Levaux.

Vous voulez lire la suite de cet article ?

Cet article premium est réservé à nos abonnés.

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous.

Pas encore abonné ? Abonnez-vous à L Post pour lire la suite et accéder à de nombreux autres contenus exclusifs.